CHRISTAL Benoît

19 octobre 2021
ml-bb2021

Un roman de guerre et d’espionnage qui nous plonge dans l’histoire tourmentée de la Syrie et de l’Irak, entre 2014 et 2017, au cœur du combat contre Daech. Un roman d’action à la fois haletant et profondément humain, qui fait la part belle à l’amitié, et s’interroge sur l’absurdité de la guerre.

13 novembre 2015, à Sinjar, en Irak, le Général Kovli remporte une bataille décisive contre Daech, avec Bakhtiyar, le célèbre “fixer” kurde irakien, et Alex, journaliste français en reportage.
Mais la victoire est amère. Le groupe d’amis apprend le soir-même que plusieurs attentats ont été commis à Paris. Alex, dont la belle-sœur a survécu à l’attaque du Bataclan,
décide de rester en Irak et d’« enquêter » sur ce nouvel ennemi intime de la France, le djihadisme « new age » occidentalisé qu’il suit à la trace depuis plusieurs années.
À moins que ce ne soit la recherche de l’adrénaline qui l’empêche de rentrer ? La noble mission d’informer ne cache-t-elle pas le goût du risque, de sombres blessures d’orgueil, la crainte d’affronter en France les conséquences d’une nouvelle série d’attentats ?
Entre Mossoul, Raqqa et Paris, Alex croisera sur son chemin Mike, un Américain ambigu et insaisissable qui s’est porté volontaire pour combattre aux côtés des Kurdes… Qui est-il ? Pourquoi se fait-il de plus en plus menaçant ? Et pourquoi les services secrets occidentaux
se mettent-ils soudainement à la recherche de Bakhtiyar ?

© Fabrice Amzel

Présence

Dédicaces le samedi et le dimanche de 14h à 19h

L’homme qui riait sous les bombes, Benoît Christal
Editions du Rocher, 2021