CHAUVEL-LÉVY Léa

19 octobre 2021
ml-bb2021

Une plongée fascinante et romantique dans le Paris des surréalistes, à la rencontre d’un couple mythique : Simone et André Breton. Un premier roman sous la forme d’une exploration des balbutiements d’une passion amoureuse et artistique.

Paris, 1920. Simone Rachel Kahn n’est encore qu’une jeune femme de 23 ans, issue de la bonne société, mais curieuse de tellement plus. Esprit libre, touche à tout, férue de littérature, de poésie et de philosophie, elle vagabonde dans le Paris d’après-guerre, à la recherche de quelque chose ou quelqu’un qui, enfin, pourrait la faire vibrer, l’émouvoir, l’exalter. Entre la librairie d’Adrienne Monnier et le Lutetia ; les cabinets culturels et la Sorbonne, elle croise le chemin des nouveaux Dadas lors de leurs fameuses « séances » qui, aussi déroutantes et insensées soient-elles, intriguent Simone…
C’est à l’ombre de ces séances, et des arbres du jardin du Luxembourg, qu’elle rencontre celui qui fera d’elle Simone Breton. L’auteur des Champs magnétiques n’est alors qu’un jeune poète, déjà exalté, mais encore à la recherche de repères, tiraillé entre le surréalisme et le dadaïsme. Elle est promise à Voldemar – en expédition aux Amériques –, il est sans-le-sou, ayant tout juste déserté les bancs de l’école de médecine. Et pourtant…
Dans un Paris bouillonnant, voguant entre les ateliers de Littérature et ceux des surréalistes – d’Éluard à Morise, Crevel, Péret ou Aragon –, les deux amants apprendront à se reconnaître, se tester, s’apprivoiser. Elle sera sa muse. Il sera son échappatoire. Et ils devront se battre, contre leurs passions, leurs démons, ses parents, pour pouvoir s’aimer, enfin.

Léa Chauvel-Lévy est commissaire d’exposition (comme le sera également Simone Breton, plus tard). Simone est son premier roman.

© Audrey Dufer

Présence

Dédicaces le samedi et dimanche, de 14h à 19h

Simone, Léa Chauvel-Lévy
Editions de l’Observatoire, 2021