LE ROY Boris

23 octobre 2021
ml-bb2021

Quand une femme peut en cacher une autre…
Avec cette fantaisie littéraire, Boris Le Roy interroge la déroute masculine face aux mutations de la société et de son rapport au genre. Et prône en creux la réinvention permanente de soi dans la relation à l’autre.

 
Nathan se réveille aux côtés d’une femme qui n’est « ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre » – en tout cas pas exactement la sienne. S’agit-il d’une hallucination ? Une consultation psychiatrique s’impose pour le pauvre Nathan, d’autant qu’au fil de cette histoire, remettant en question toutes ses certitudes, Anne ne cessera de se métamorphoser, jusqu’à se démultiplier, voire se volatiliser, avant qu’il soit accusé de l’avoir fait disparaître…
Avec cette fantaisie littéraire, Boris Le Roy explore le mystère de la féminité et met en scène la nécessité d’une réinvention permanente de soi dans la relation à l’autre. Entre comédie psychanalytique, fable surréaliste et digression philosophique, ce roman aussi inclassable que jubilatoire nous entraîne vers les régions inexplorées de l’inconscient et interroge notre rapport au monde en pleine mutation.

Boris Le Roy a 49 ans. Écrivain, scénariste et dramaturge, il est l’auteur de trois romans parus chez Actes Sud (Au moindre geste, 2012, Du sexe, 2014, L’Éducation occidentale, 2019).

© Astrid di Crollalanza

Présence

Dédicaces le samedi de 14h à 19h

Celle qui se métamorphose,Boris Le Roy
Juillard, 2021