« Veuve de guerre » : l’expression était d’une laideur archaïque non dépourvue de noblesse. Nos hommes étaient des héros, ce qui faisait de nous des héroïnes. Comme s’il suffisait à un soldat de mourir pour faire partie des élus.

Un mois et demi que l’adjudant chef Cédric, soldat des forces spéciales, est en mission. Un mois et demi que Clémence attend son retour avec leurs garçons. Au
petit matin, une délégation militaire sonne à la porte. Aux côtés d’autres femmes, Carine, Jeanne, Manon, Myriam, Catherine, épouses ou mères de soldats,
Clémence se retrouve malgré elle plongée dans la guerre secrète menée par la France au « Levant ».
Avec des questions lancinantes : que s’est-il réellement passé ? quel mystère l’armée protège-telle ?

Émilie Guillaumin met à nu la condition des conjoints de soldats et l’héroïsme de ceux qui restent à l’arrière et attendent.

© Melania Avanzato

Présence

Dédicaces le samedi et dimanche de 14h à 19h

L’embuscade, Emilie Guillaumin
Harper Collins 2021