Barbès ville dans la ville, Barbès ghetto, où des marginaux luttent et espèrent.

 

Nevada [From Barbès]

Une prostituée est assassinée dans son appartement, au 10 de la rue Myrha. Ce banal fait divers est le point de départ d’un tsunami qui va dévaster son entourage: flics, dealers, colocataires ou voisins. Tous vont subir les conséquences de leurs décisions précipitées, prises dans l’urgence d’une vie uniquement régie par leur instinct de survie.

L’environnement est sombre mais les personnages l’éclairent de leur lumière intérieure, celle de l’espoir auquel ils se raccrochent obstinément, celui de s’échapper de ce ghetto. Peu à peu, malgré leurs déviances, ils deviennent attachants, on se met à espérer avec eux, on tremble et s’émeut pour eux.

Le récit est un mélange de noirceur et de lumière, de vulnérabilité et de force, comme un symbole du contraste qui forge l’identité des quartiers populaires des grandes métropoles contemporaines.

Après l’obtention de son diplôme d’ingénieur des Arts et Métiers, François Loubeyre prend un virage radical, il devient ingénieur du son pour le cinéma et la télévision. Pendant plus de vingt ans il y développe son appétence pour la fiction. Parallèlement à cette activité, il se lance dans l’écriture de scénarios (4 au total), et participe notamment à l’écriture du film « Antigang » avec Jean Réno sorti en 2015. Mais l’envie d’aborder une écriture plus personnelle, au service d’une fiction librement élaborée, le taraude et il franchit le pas en 2021 avec ce premier roman noir : Nevada from Barbès.

© DR

Présence

Dédicaces le samedi de 14h à 19h

Nevada [From Barbès]
François Loubeyre
KDP, 2021