JEAN Aurélie

11 novembre 2021
ml-bb2021

Après le succès De l’autre côté de la Machine, Aurélie Jean s’aventure au cœur des algorithmes qui guident nos pratiques et celles des institutions qui nous dirigent et construisent les lois. Comment la loi est-elle pensée et appliquée au temps des algorithmes ? Comment les algorithmes sont-ils utilisés au sein de l’institution judiciaire ? Et est-il techniquement possible de les réguler ?

 

Les algorithmes font-ils la loi ? Essai

Pour Aurélie Jean comprendre le fonctionnement des algorithmes et la façon dont ils sont utilisés par ceux qui les créent est capital pour les utiliser avec intelligence (non-artificielle), mais aussi pour légiférer, si nécessaire, autour de ces entités qui nous « aident » au quotidien à nous déplacer, à travailler ou à nous soigner. Pourtant, nous sommes encore beaucoup à ne pas maîtriser la science et les subtilités des algorithmes, nos dirigeants, parlementaires et nos juristes n’y faisant pas exception, augmentant souvent la confusion autour de la « responsabilité » ou les fameux biais des algorithmes – qui ne sont en réalité que ceux de leurs concepteurs et plus globalement de la société. 

Par ailleurs, s’il est indéniable que les algorithmes influencent aujourd’hui notre quotidien, ils impactent désormais aussi l’exercice de la justice. Plusieurs états ou institutions ont ainsi développé des logiciels de justice « prédictive » ou plutôt algorithmisée qui utilisent les algorithmes pour prédire et contrôler les futurs crimes et délits, ou même anticiper le passage à l’acte de certains individus ou certaines parties de la population… 

Face à cette urgence trop souvent impensée, Aurélie Jean propose non seulement de dompter (plutôt que de réguler) les algorithmes à travers des lois souples, mais surtout anticipatrices, mais aussi de réfléchir à une réglementation mondiale des algorithmes au quotidien ainsi que de leur utilisation dans la justice. Car c’est cette même transparence intrinsèque à l’exercice de la justice qui doit s’appliquer dans ce nouveau domaine afin de permettre à chaque acteur, du citoyen au législateur, de contribuer au prochain tissu judiciaire, social et économique de son pays, et à l’échelle mondiale. 

Docteure en science numérique et entrepreneure, Aurélie Jean est l’une des plus éminentes figures de la science algorithmique. Elle est l’auteure d’un premier livre à succès, De l’autre côté de la Machine (L’Observatoire, 2019) et chroniqueuse pour Le Point. 

© Frédéric Monceau

Présence

Dédicaces le samedi de 14h à 19h

Rencontre le samedi à 16h
Les machines prendront-elles le dessus sur nos vies ?
Avec Géraldine Mosna-Savoye

Les algorithmes font-ils la loi ? Aurélie Jean
Editions de l’Observatoire, 2021