Animal de compagnie, peluche mignonne, allégorie de la dépravation, esprit belliqueux, nuisible coriace, symbole religieux… le lapin est loin de n’être
qu’une bête attendrissante peuplant nos forêts. Stéphanie Hochet propose un petit traité à la frontière des genres, un essai didactique qui retrace l’histoire des repré-
sentations du lagomorphe dans nos sociétés. S’il est guerrier dans la mythologie nipponne, il incarne aussi le kawaii — style enfantin, parfois lubrique. Protagoniste de nombreuses expressions françaises («chaud-lapin», «poser un lapin»), il est également à l’origine de politiques natalistes s’inspirant de sa fabuleuse capacité de reproduction, à l’instar du «lapinisme» polonais. Figure paradoxale et vertigi-
neuse, le lapin en dit long sur nos civilisations !

STÉPHANIE HOCHET a écrit Éloge du chat, dont le succès
est à l’origine de la collection. Elle a notamment publié aux éditions Rivages Un roman anglais (2015), L’animal et son biographe (2017, Prix Printemps du roman)
et Pacifique (2020), attestant de la diversité et de l’originalité de son œuvre.

© Celine Nieszawer

Présence

Dédicaces le dimanche de 14h à 19h

Rencontre à 17h « Ecritures Contemporaines »
avec Nicolas Chemla et Christophe Boltanski

Eloge du lapin, Stéphanie Hochet
Rivages, 2021