MONFORT Nelson

12 novembre 2021
gm-bb2021

Dans cet ouvrage, Nelson nous raconte tous ses JO : records, désillusions, rencontres, anecdotes, bons et mauvais souvenirs partagés avec ces champions que nous connaissons tous : Teddy Riner, Usain Bolt, Laure et Florent Manaudou mais aussi tant d’autres… tous champions d’exception.

 
Mémoires olympiques, Roman

Barcelone, 1992, Carl Lewis explose son record sur le 4 x 100 mètres : 37 secondes et 40 centièmes ! Il vient d’obtenir sa huitième médaille d’or sur ces Jeux : un record, sa légende est en marche. Barcelone, 1992, ce sont aussi les premiers jeux Olympiques que Nelson Monfort va commenter, et son interview de Carl Lewis sera la première d’une très longue série !

Ce livre est l’occasion également pour lui de revenir sur ces grands moments du sport olympique qui ont fait – parfois endeuillé – l’Histoire : la tragédie de Munich en 1972, les larmes de joie de Colette Besson, « la petite fiancée des Français », sur la plus haute marche du podium du 400 mètres à Mexico, les poings levés de Tommie Smith et John Carlos en soutien aux Black Panthers lors de ces mêmes Jeux de 1968…

Nelson Monfort fut d’abord journaliste sur Europe 1 et RCM avant que sa carrière ne prenne un tour décisif le 11 octobre 1987 : à l’issue du tournoi féminin de tennis du Cap-d’Agde, il interviewe pour France 3, en anglais et avec un style qui détonne, les deux finalistes, les championnes américaines Chris Evert et Martina Navratilova. Ce polyglotte, qui manie avec la même aisance l’espagnol et l’italien, vient sans le savoir d’inventer une nouvelle profession : celle d’« intervieweur sportif ». Depuis ce jour, sur le bord des bassins, les pistes d’athlétisme, les courts de Roland-Garros et les patinoires, ou parcourant le monde pour les jeux Olympiques, il est partout et interviewe à chaud, pour France Télévisions, les plus grands champions. Il est considéré comme le journaliste le plus populaire de France.

© Frédéric Atlan

Présence

Dédicaces le dimanche de 14h à 19h

Mémoires olympiques, Nelson Monfort
Michel Lafon, 2021