De l’importance du poil de nez, BD

Noémie a 18 ans quand elle tombe malade du cancer. Étudiante en arts aussi brillante que drôle, elle brûlait la
vie par les deux bouts, avec joie et gourmandise… jusqu’à ce que son corps lui renvoie tout dans les dents. Un combat s’engage alors entre elle et son cancer – avec pour décor, Beyrouth, sa folie, son cullticulturalisme, son caractère
inimitable. De l’importance du poil de nez est un projet autobiographique unique, fourmillant de joie et d’émotion.
Portrait à vif de la jeunesse libanaise, mais aussi étonnante comédie de moeurs superposant quatre générations de femmes, c’est un objet narratif inclassable… et une merveille graphique. Des planches foisonnantes au crayon de couleur, à chaque page plus inventives et hypnotiques


Noémie Honein est née à Beyrouth, en 1993. Après avoir obtenu son Master en bande dessinée et illustration à l’Académie libanaise des Beaux-Arts de Beyrouth en mai 2017, elle illustre un premier livre jeunesse avec Samir Éditeurs. Free-lance depuis quelques années, elle touche un peu à tout : graphisme, illustration, portraits, peinture sur textile… Elle a principalement travaillé avec des étudiants en cinéma pour illustrer leurs affiches de courts-métrages et avec des musiciens pour leur identité visuelle. En résidence, elle a développé sa première bande dessinée De l’importance du poil de nez, un roman graphique d’autofiction, dans lequel elle raconte comment sa vie fut chamboulée après avoir été atteinte d’un cancer de Hodgkin. Cet album est paru en 2020 aux éditions Sarbacane.

© ©Escaledulivre

Présence

Dédicaces le vendredi (nocturne BD) de 16h à 21h
Le samedi et dimanche de 14h à 19h

De l’importance du Poil de Nez, Noémie Honein
Sarbacane, 2020