À 20 heures sur le quai

Tous les samedis matin, d’un accord tacite, une jeune femme et un jeune homme se retrouvent dans une rame de métro, et, le temps d’une poignée de stations, se dévorent des yeux. Leur dialogue silencieux se joue sur un air d’accordéon, celui de Liviu, un jeune Roumain témoin de cet amour naissant. Mais aujourd’hui lui est décidé, il ira lui parler. Quelques mots, un rendez-vous donné, et déjà il doit quitter cette belle inconnue sans même en connaître le nom. Et puis, c’est le chaos. L’épaisse fumée qui sourde des entrailles plonge la ville dans la désolation. Ceux qui se relèvent s’en trouvent à jamais changés, conscients que la vie est précieuse et l’amour, salvateur. Lui n’a plus qu’une chose en tête, retrouver celle dont le cœur est rivé au sien.

Bercée dès son plus jeune âge par l’amour de l’Histoire, de la littérature et les chansons de Charles Trenet, LÉA WIAZEMSKY, comédienne et écrivaine, est une amoureuse des mots. Le Vieux qui déjeunait seul, Le Bruit du silence et Comme si tout recommençait, ses trois premiers romans, ont été salués par le public et la critique, conquis par sa plume délicate. Ce quatrième opus, où l’on retrouve une magnifique galerie de personnages, est un nouvel hymne à l’amour et à la vie, et à la nécessaire résilience après un drame à la fois personnel et collectif.

© Nathalie Sanchez

Présence

Dédicaces le samedi de 14h à 18h

À 20 heures sur le quai , Léa Wiazemski
Michel Lafon, 2021